Bienvenue à iGLOBES

Interdisciplinary Global Environmental Studies

L’Unité Mixte Internationale iGLOBES (UMI 3157), un centre de recherche CNRS - ENS/Université PSL - Université d'Arizona, a pour objectif de jouer le rôle d’un “hub” pour la recherche en coopération entre la communauté scientifique française et l’Université d’Arizona, de manière à stimuler une recherche interdisciplinaire innovante sur les défis globaux liés à l’environnement. Pour plus d'informations...


ACTIONS ET RECHERCHE

COVID-19 DANS LES AMERIQUES OU COVID-AM : UN BLOG 

RECHERCHES A L'UNIVERSITE D'ARIZONA


iglobes : actualités et évènements

A NE PAS MANQUER ! DIFFUSION DU REPORTAGE SUR L'EXPÉDITION EN CANOÉ DE FRANÇOIS-MICHEL LE TOURNEAU

 

Du 26 au 29 octobre 2020, Outre-mer La 1ère, le portail des Outre-mer de France Télévisions, diffuse la websérie documentaire inédite de 4 épisodes "Guyane, sur la piste des orpailleurs clandestins" et le documentaire le 30 octobre réalisé par Vincent Wartner. En savoir plus... Et le documentaire sera également diffusé le 19 novembre sur France 3.

 

Voir aussi les vignettes et brèves diffusées tout au long de l'expédition qui s'est déroulée en 2019 dans :

Actualités 2019 - du 17 mai au 7 juillet.

6 octobre 2020

PROJET DE RECHERCHE SUR LA MODELISATION DE L'EVOLUTION DES BACTÉRIES DANS L'OCÉAN

 

Dans le cadre de sa visite à iGLOBES au printemps 2020, Philippe Chérabier, doctorant à l'Institut de biologie de l'ENS, a travaillé sur son projet de modélisation de l’évolution des bactéries hétérotrophes dans l’océan. De par leur abondance et la rapidité de leur évolution, on pense en effet que leur évolution joue un rôle crucial dans la réponse du cycle du carbone océanique face au changement climatique, et les modèles globaux utilisés aujourd’hui ne la prennent pas en compte.

 

Photo à gauche : détaille les flux d'énergie dans le modèle étudié.

Photo à droite : montre la différence entre un modèle écologique et un modèle évolutionnaire lorsqu'on regarde l'efficacité de la pompe biologique.

5 octobre 2020

LE CIENEGA WATERSHED : UN TERRITOIRE SENTINEL AU SUD DE L'ARIZONA

 

Financée par le projet OHMI d'iGLOBES, Adriana Zuniga-Teran, enseignante à l'Université d'Arizona, a analysé les données de 21 indicateurs qui avaient été compilés par un groupe de partenaires dans le but d'avoir une idée précise sur les conditions  du Cienega Watershed, un bassin entouré de montagnes qui se trouve au sud est de Tucson. Elle a présenté les résultats le 18 septembre 2020.

 

Le Cienega Watershed est un territoire sur lequel se trouve le seul ruisseau du sud de l'Arizona qui coule encore toute l'année et contient plusieurs des plus rares habitats du sud-ouest américain, avec ses cienegas (marais), prairies Sacaton, forêts de peupliers d'Amérique, bosquets de mesquite. C'est aussi un espace de loisir pour les résidents urbains et un foyer précieux de sites archéologiques. Le Cienega Watershed peut être considéré comme un territoire sentinel car une mine de cuivre (Rosemont copper mine) sera mise en opération dans le futur. Cette ouverture aura des conséquences importantes sur plus de 2000 hectares, des points de bascule ("tipping points") au niveau écologique et social, surtout à cause d'une ressource en eau rare. Plusieurs acteurs concernés par ces impacts sur les ressources naturelles et culturelles se sont regroupés et ont créé l'association Cienega Watershed Partnership (CWP) afin d'observer et surveiller la santé du bassin. Ils ont ainsi développé un ensemble d'indicateurs qui leur permettront d'identifier et de mesurer leurs évolutions lorsque la mine sera ouverte.